Radioscopie # 10 – Le quartier de La Gloriette, Pamiers – Printemps 2019

De janvier à avril 2019, notre équipe a arpenté le quartier de la Gloriette. 4 films sont nés des rencontres avec les habitants.

D’où viens-tu l’Ariégeois #9 – la famille Achi

7'55

Pamiers

avril 2019

La famille Achi vit dans la cité HLM du Foulon depuis les années 80. Comme de nombreuses familles issues de l’immigration marocaine en Ariège, les hommes sont arrivés les premiers en France, pour travailler en forêt. Ils faisaient partis de cette vague d’immigration qui a eu lieu dans les années 70 entre le Maroc et la France. A cette époque, l’Office National de l’Immigration organisait le recrutement de jeunes travailleurs dans les montagnes de l’Atlas pour qu’ils deviennent bucherons. « Quand j’ai vu la taille des arbres en France, j’ai voulu rentrer chez moi ». Ce film retrace l’histoire de Omar, bucheron ariégeois, de sa femme, Itto et de sa fille, Khadija.


Bâtiment H : le relogement

14'23

Pamiers

avril 2019

Depuis plusieurs années, les habitants entendent parler de la destruction de la barre H de la cité HLM de la Gloriette et du renouvellement urbain à Pamiers. Depuis quelques mois, c’est officiel, ils vont devoir déménager ailleurs dans Pamiers ou plus loin encore, selon leur vœux. Comment les habitants de la barre H vivent-ils le relogement ?


Un samedi dans le mouvement

12'39

Pamiers

avril 2019

Depuis 4 mois, ils sont mobilisés, occupent des rond-points ou des administrations, défilent dans les rues. Ce samedi-là, les Gilets Jaunes accueillent les vacanciers à la barrière de péage de Pamiers. Dans une ambiance festive, Esther, Vincent et "Mamy Guillotine » racontent leur engagement , nous disent leurs attentes.


Gloriette : les premiers habitants

17'48

Pamiers

avril 2019

A l’origine, il y avait une ferme et des terres cultivées, des champs de maïs, des vignes et des vergers. Marie-Claude y a vécu et nous transporte dans la Gloriette de la fin des années 50. Puis on a construit les immeubles, et c’est tout un monde qui a fait résonner ce quartier aux multiples accents. Fernand et Habiba évoquent la cité des années 60 aux années 80.



PARTAGER CETTE VIDÉO :