15:23

Pamiers

novembre 2018

Au carrefour de Lestang

Ici vit une station-service. A l’un des croisements les plus passants de la ville, Jean-Marc et son équipe accueillent les clients, sourire aux lèvres, pour un plein, une réparation ou une location. Autour d’eux ça défile…. Piétons, vélos et véhicules traversent le carrefour sous l’œil attentif de Duo, le border collie qui ne loupe aucun détail de ce ballet motorisé.

3 Commentaires

  1. LAFONT

    Bravo pour cette belle image du quartier de Lestang!

    Réponse
  2. Jean-Louis Noyès

    Belle image actuelle du quartier… Je me permets d’apporter quelques précisions historiques:
    L’actuelle station service occupe les locaux qui servaient de “gare” à la société de transports Bousquet de Lavelanet et qui assurait la ligne Toulouse-Lavelanet (un aller retour par jour.
    Il y avait 5 épiceries depuis le carrefour avenue du jeu du mail-avenue deToulouse: épicerie Delrieu en face de la Maison Bernard ou Grande Maison, l’épicerie de Titi Arnaud à côté de la boulangerie Coupeau expatriée à la cavalerie, Madame Fonta sur la place coté station service, Madame Roubi au coin de la rue de la Papeterie, et l’épicerie Déjean à la façade en bois. N’oublions pas la boucherie Sapéras devenu Benazet avant de fermer!!! Le seul commerce qui subsiste le le magasin chasse-pêche que j’ai connu avec Monsieur Lavail comme propriétaire, ensuite Monsieur Clostres et maintenant Monsieur Joël Descoins…

    Réponse
    • Fauré

      Je tombe par hasard sur cet article qui me rappelle bien des souvenirs.
      J’habitais dans ce qui s’appelait à l’époque le lotissement Lavigne et je passais là pour me rendre au lycée. Mes parents enseignaient tous deux à l’école de Lestang. Mon père en a été le directeur dans les années 70.
      Pour modestement enrichir votre article je me permettrai d’ajouter que M Donjat réparateur de vélos et de Mobylette s’est installé quelques années à la place de l’actuelle station service et qu’il y a eu un antiquaire (M Dubois) à côté de l’armurier.
      Dans le bas de la rue G Péri il y a eu aussi, en montant à gauche, un tapissier grand champion de marche à pied.
      J’espère que ma mémoire est fidèle.
      Jean-Paul Fauré

      Réponse

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


PARTAGER CETTE VIDÉO :